Râââââ, ça fait super plaisir de voir que certaines ont réussi à faire péter ce foutu plafond de verre. Mon sourire béat du jour, c'est l'élection d'une femme dans un pays réputé machiste, mais dans lequel on pourrait envoyer tous nos hommes poiliques franchouillards prendrent quelques leçons d'intelligence (apprend-on à devenir intelligent, je pense que vu l'âge de nos politiques le mal est profondèment ancré) de fair-play, de respect, j'en passe et des moins polies. Saluons d'ailleurs au passage, l'élégance de son adversaire  qui l'a chaleureusement félicité et qui au cours de sa campagne n'a jamais osé une remarque mysogyne.
Il y a eu Angela en Allemagne, Ellen au Libéria et aujourd'hui Michelle et j'espère que la liste s'allongera très rapidement. Je ne veux pas faire de ce blog une tribune politique, mais le déchaînement de conneries auquel on a eu droit en France à l'annonce d'une éventuelle candidature de Ségolène Royal m'a tellement consternée que je profite de l'ouverture de ce blog pour donner mon point de vue. Que ce soit Ségolène ou Michelle, peu m'importe, ce que j'aimerai voir avant de mourir (certaines remarqueront que je suis sur mon questionnaire) c'est la candidature et pourquoi pas l'élection d'une femme en France si elle a un programme qui tienne la route. Et que l'annonce de leur candidature ne soit pas suivie d'un flot de remarques toutes plus phallocratiques les unes que les autres (le phallus d'or étant attribué ce mois-ci à un certain sénateur corrézien plus connu pour le port de bretelles que pour ses idées lumineuses). Rien que d'entendre ça, ça me donne envie de voter pour une femme quelle qu'elle soit.

Je vous l'avais dit qu'il n'y aurait pas que du scrap sur mon blog. Allez, je retourne me pencher sur mon questionnaire.