1

Après une longue conversation avec mon nombril, nous sommes tombés d'accord sur le fait que souhaiter une bonne année dès le 1er janvier était un peu convenu et passerait donc totalement inaperçu au milieu de ses promesses de bonheur et d'un très original "2010 l'année du vice" (n'insistez pas je ne dirai rien, sauf contre une forte somme d'argent en liquide).

Le deuxième avantage d'une réapparition au milieu du mois de janvier c'est qu'on peut déjà faire un petit point sur ce début d'année et croyez-moi, à l'aune de ces premiers jours, 2010 s'annonce comme "l'année des délices" (arrivé tout droit de la même adresse que l'année du vice sus-citée. Incredible but right !).

Et pour qu'à la fin de l'année on ne se souvienne que des bonnes choses j'ai décidé de faire partager à la blogosphère (autant dire à la terre entière) les raisons qui me font aimer chaque mois de l'année, à part peut-être "novembre" parce que faudrait voir à pas dépasser les bornes des limites. Maurice, est-ce que j'me suis bien fait compris ?

Alors oui, j'aime le mois de janvier parce que :

- je suis une fille de l'hiver et de la montagne et cette année je suis particulièrement à la fête
- il y a plein de bonnes raisons de rester au chaud à boulotter les derniers chocolats à la noisette
- c'est les soldes et que je n'ai besoin de rien, envie de toi, comme jamais envie de personne (surtout ne me dîtes pas merci pour cet air à la con que vous allez fredonner toute la journée)
- lorsqu'on a digéré les derniers chocolats et autres marrons glacés, on peut enchaîner directement sur la galette des rois jusqu'à ce que la dernière fève nous donne la nausée
- il y a plein de bonnes raisons pour sortir s'éclater dans la neige et rentrer les joues rosies comme des matriochkas
- les jours rallongent et c'est l'assurance qu'un jour prochain l'été reviendra
- lorsque l'hiver tient ses promesses, l'école est fermée toute une journée et on peut glandouiller comme jamais
- les pommes de pin ramassées cet été font crépiter le feu dans la cheminée
- c'est la saison idéale pour s'empiffrer de nounours à la guimauve en faisant semblant d'oublier que cet été il faudra songer au burkini pour cacher ces nouveaux replis
- je me fais plein de nouveaux amis : les rouge-gorges, les mésanges, les merles noirs et même les gris

Et vous, qu'est-ce qui vous fait aimer le mois de janvier ?

Sur ces propos nombrilistes mais pas que, vous pouvez éteindre votre ordinateur et reprendre une activité normale.