1

Quelqu'un me dit dans l'oreillette que le mois d'octobre touche à sa fin et que je n'ai toujours pas parlé des petits plaisirs. Excusez-moi je croyais qu'on était en mai. Des giboulées, des jours fériés. Ah non, zut c'était des grèves. Rôôô, je n'ai donc plus aucune excuse et je vais encore être prise pour une buse.

Octobre n'est pas mon mois préféré mais il est quand même nettement mieux que novembre qui fait rien qu'à m'énerver.

Et j'arrive quand même à trouver des petits plaisirs chaque année en octobre, parce que :

- il y a encore des fruits et légumes d'été et qu'on en profite pour cuisiner les dernières nectarines et tomates en coulis

- chaque matin mon placard pleure misère et que je suis obligée de coudre de nouveaux habits

- le froid tombe très vite en milieu d'après-midi et que c'est une bonne raison de se faire de délicieux goûters avec la recette des scones de "Rose bakery"

- en confiture, en pâte de fruits, en compote comme chaque année en octobre le coing est mon nouvel ami

- il fait parfois encore suffisamment beau pour déjeuner en terrasse, ce qui, à cette époque est le chemin direct vers le paradis

- c'est le mois de mon anni et l'occasion de retrouver mes amis comme lorsqu'on était petits (toujours les mêmes qu'à 4 ans, elle est pas belle la vie ?)

Et vous c'est quoi qui vous plaît dans ce début d'automne ?

Sur ces propos nombrilistes mais pas que, vous pouvez éteindre votre ordinateur et reprendre une activité normale.

L'étiquette de ma confiture de coings est dessinée par l'archi talentueuse "Revenons à nos boutons" (à télécharger sur son blog). La tasse est un cadeau de mon amie Sylvie. Merci les filles !