1

Lorsque le vieux barbu m'a demandé de reprendre sa boîte j'ai cru qu'avec une bonne organisation le job serait fastoche.

C'est pas que ce soit dur, c'est juste qu'il y a beaucoup de "clients" à satisfaire (enfin si on peut appeler client quelqu'un à qui on fait un cadeau) et de moins en moins de temps disponible.

Pour gagner du temps le plus simple était de lancer une chaîne de production et de travailler à l'identique. Comme pour les cartes de voeux et les p'tites souris que je vous montrerai bientôt. J'me demande si j'aurais pas dû faire véto comme boulot.

1

Ces trois minous vont partir à Nouméa. Pour que les trois frères ne soient pas jaloux j'ai fait les trois mêmes. Seuls changent les pattes et les fils pour les accrocher. C'est toujours le modèle de l'atelier d'Éole. À ma connaissance ce sont les seuls chats qui ne font pas éternuer et ne provoquent pas de crise d'asthme.

Comme ils vont prendre l'avion je vais vite leur faire un petit carnet de vaccination histoire qu'ils ne fassent pas le voyage en soute et ne soient pas retenus en quarantaine à leur arrivée.

1

Les sacs et les minis étiquettes viennent de chez mon dealer habituel. Les tampons chats sont ceux de Martine Carrier  (je ne sais pas si elle vend toujours) et les alphabets des Hero arts.

Sur ces propos nombrilistes, vous pouvez éteindre votre ordinateur et reprendre une activité normale.