1

Mes amis, l'heure est grave. Je fais la fiérote sur la blogo, mais quatre cinq merdeuses de plastique à la vanille m'ont douloureusement rappelé que je l'avais bien, l'Alzheimer précoce.

Merdeuses : 1 - Nombril : 0

On faisait les folles début septembre et je leur ai dit "Allez les filles, on va faire un petit jeu sur mon blog avec vos it-bags". Toujours partantes pour faire parler d'elles, elles ont trouvé que j'avais encore une idée trop cool. Et chacune est partie jouer dans son coin; elles ont continué à mettre le souk dans la chambre de la Princesse, pendant que je retournais l'esprit joyeux à mon bureau.

L'esprit joyeux, jusqu'au jour où il a fallu annoncer les résultats du jeu et en avancer la preuve avec une photo. Des it-bags. Et là, impossible de retrouver les sacs que les Petites Chéries ces petites pestes avaient certainement planqué quelque part.

Seulement voilà, ces merdeuses de vinyle arguent que la chambre de la Princesse faisant moins de 15m2, il ne devrait pas être très difficile de retrouver quelques sacs. Fussent-ils tout petits mini riquiquis. Voilà, bientôt trois semaines que je cherche, sans rien trouver. Et les Plasticines de ricaner dans leur coin, chuchotant sur mon passage que je serai bientôt bonne pour l'EPAD du coin. 

Il semblerait que je l'aie bien l'Alzheimer, mais que j'anosognose, préférant oublier que j'oublie.

Alors pour me sortir de ce mauvais pas, j'oublie mes soucis devant ma machine à coudre. Et je fais des petites pochettes pour ranger les iPod ou le maquillage ou mes bijoux en voyage. Toute fière et désireuse de prouver à ces pestouilles que je n'oubliais pas tout, je la leur montre en leur disant que j'avais vu un modèle similaire sur le joli blog de Laura Gaskill, ici. Et là, paf, impossible de retrouver la page en question. Je ne sais même pas si c'est une de ses créations ou si elle montrait seulement quelque chose qu'elle trouvait joli, mais allez vous promener sur son blog vous ne serez jamais déçus.

J'avais adoré ce côté "roots" des bords des fanions laissés bruts avant d'être cousus. Et je crois que la petite fille à qui la pochette été destinée l'a beaucoup aimée. Au moins une qui n'est pas ingrate !

1

Et vous, ça vous arrive de ne pas retrouver où vous avez rangé vos affaires ?

Sur ces propos nombrilistes, vous pouvez éteindre votre ordinateur et reprendre une activité normale.