1

N'allez pas croire que les merdeuses fassent la loi sur "Mon nombril". Je sais aussi me faire entendre, même si ce n'est pas souvent, tous les jours, seulement une fois par an. Elles ont beau piailler que leur garde-robe n'est pas prête pour leurs vacances à Ibiza, j'ai autre chose à faire. Elles piaillent et piaffent d'impatience, mais je suis super forte et je ne cède pas à leurs caprices. Parce que c'est quand même beaucoup plus chouette de coudre pour une vraie Princesse que pour une merdeuse en plastique.

Il y a tout juste un an, mon amie Virginie a mis au monde la plus jolie des poupées. La petite fille sur laquelle toutes mes amies, mamans de p'tits mecs, vont mettre une option pour dans quelques années. Vous avez vu ces beaux yeux ? Et son sourire ? Ah, je peux vous dire que les 7 plasticines de la Princesse ont des leçons de séduction à réviser.

Quand je suis allée voir cette petite merveille à l'automne dernier, j'avais tout juste trouvé le temps de lui coudre un mini Elsie de Citronille en 9 mois (la planche aux mauvaises mesures). Comme une faille spatio-temporelle nous a fait migrer au Nord de l'Écosse en plein mois de juin, sa maman a pu en profiter tardivement. Vive le froid et les cols roulés. Oui, on se console comme on peut.

 

1

1

 

Et une petite dernière pour la route. De dos, parce que le tablier Elsie est croisé dans le dos.

 

1

Sur ces propos nombrilistes, vous pouvez éteindre votre ordinateur et reprendre une activité normale.