1

L'avantage de ne pas être encore rentré, c'est qu'on peut continuer à rêver. Avant de retrouver ses copines au collège en début d'après-midi, la Princesse a imaginé sa dream team de profs à l'heure du déjeuner.

"Pourvu que j'ai pas Madame Biiiiiiiiiiip en maths. Et pas non plus Monsieur Biiiiiiiiiiiiiiiip en Biiiiiiip, il me fait peur avec ces yeux bleus électrique (finalement je ne suis pas sûre que ce soit ma fille, parce que moi, les yeux bleus m'électrisent). La vie n'est pas un long fleuve tranquille. Et en anglais j'adorerais avoir Madame B. elle est trop bien. Et puis en maths ce serait génial si j'avais Monsieur C. Et tu sais maman, personne peut encadrer Madame Biiiiiiiiiip. Pourvu que les nouveaux surveillants soient aussi sympas que ceux de l'an dernier."

J'adore ces petits moments où le temps est un peu suspendu, où l'on se sait pas si on va être dans la même classe que ses copains, même si en section bilangue ils n'ont jamais trop de surprise, vu qu'il n'y a que deux demi-classes.

Est-ce parce qu'elle a toujours un peu la tête dans les étoiles que je lui ai cousu une trousse à étoiles ? Je ne sais pas, mais je me suis bien amusée et elle était conforme au cahier des charges. Trop belle ! Je ne sais pas si ça va durer encore longtemps, mais pour l'instant je suis encore une maman super star.

Sur ces propos nombrilistes, vous pouvez éteindre votre ordinateur et reprendre une activité normale.